La réussite tient elle à une seule personne ?

Je racontais une histoire à un ami très cher.  À une période de ma vie où j’étais en couple depuis une dizaine d’année, relativement bien, nous étions en harmonie sur le même chemin. Une entente enviée par beaucoup, une maison, un professionnel qui était en pleine mutation et en continuité de nos projets communs.  Sur la voie de la réussite.

Tout était parfait dans le meilleur des mondes … mais … il me manquait l’étincelle, cette étincelle d’amour qui fait pétiller, qui donne envie de soulever des montagnes et de changer le monde. J’ai rencontré cette étincelle, d’abord dans un amour inconditionnel qui s’est doucement transformé, mon compagnon en premier s’en ai aperçu, de là notre couple a été remis en question … nous étions bien, mais il me manquait cette étincelle.

On a essayé vainement de continuer, pour en final y renoncer, ce manque avait éveillé d’autres manques, d’autres petites choses qui m’empêchaient de poursuivre notre chemin. Peu de temps après, je me suis mise en couple avec cet amour tant attendu, comme la petite fille qui attendait son prince charmant enfin trouvé, cette relation a duré deux ans.

La réflexion de mon ami : tu l’as quitté pour une étincelle qui a duré deux ans ? N’est-ce pas mieux de rester avec quelqu’un avec qui on s’entend bien ?
Ma réponse : Je suis trop entière, je n’aurais pas pu faire autrement.

A ce jour, je suis en couple, mais chacun chez soi, sans vraiment d’engagement. Parfois autant dire seule et certaines périodes ne sont pas facile à vivre en « couple seul » et sont des périodes de remise en question, des périodes où certaines réflexions tombent comme des bombes.

Suis-je trop entière ? Pourquoi à chaque période de ma vie où mon couple était sur le point de toucher à la plénitude j’ai fui ?
Aucune réponse à cela, peut être dois-je réussir seule, en tous les cas, c’est décidé maintenant, je vais réussir seule. Rien ne sert de compter sur les autres pour réussir, nous avons tout le potentiel de la réussite en nous. Nous sommes des Dieux réincarnés en homme, nous avons donc tout en nous pour réussir, tout ce que nous désirons.

Pourquoi cherchons-nous toujours chez l’autre la force de notre réussite ?
Rien n’est plus fort que nous-mêmes et notre puissance de réussite ou d’auto-sabotage, je parle pour moi là.

L’humain est ainsi fait, il cherche toujours à l’extérieur au lieu de chercher en lui-même. Je pense que les personnes qui réussissent ont trouvé cette force intérieure et que la façon d’utiliser un peu plus que les 10 % des capacités de notre cerveau, est de développer son estime de soi et de se convaincre que l’on peut y arriver.

Il n’y a pas de miracle, seulement une volonté personnelle sans faille.

Ceci dit, on a parfois besoin de la force du groupe pour réussir. Comme pour certaine acrobatie.